Santé animale 06 juillet 2012 à 14h11 | Par J-M Nicol

Vu par le véto - Une fièvre vitulaire qui se complique

Abonnez-vous Réagir Imprimer
AVEC TROP PEU DE POTASSIUM SANGUIN, cette
vache reste par terre, le cou en zigzag.
AVEC TROP PEU DE POTASSIUM SANGUIN, cette vache reste par terre, le cou en zigzag. - © J-M. Nicol

« Il serait dommage de ne pas profiter des bienfaits de l’herbe ! Et voilà cette bonne vache tarie et pleine de son quatrième veau lâchée dans une herbe parsemée de trèfle. Elle en profite bien et, quatre semaines plus tard, elle vêle un soir. Le lendemain, elle semble pâturer et suit le troupeau qu’elle a rejoint.


Mais le matin suivant, la voilà par terre, la mamelle vide, inerte et passablement déshydratée. Tous les signes d’une fièvre vitulaire, sauf qu’au lieu d’être   [...]

 

» Lire la suite sur le site Santé animale

Question du mois

Utilisez-vous du propylène glycol ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui