Réussir lait 23 mai 2007 à 11h43 | Par Annick Conté

Une nouvelle version de la charte - La version 2007 de la charte des bonnes pratiques d´élevage répond aux exigences du paquet hygiène.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Plusieurs nouveautés importantes sont introduites dans la nouvelle version de la charte. Très attendue, elle a été validée le 7 mars dernier. Principale évolution, elle répond désormais à toutes les exigences du paquet hygiène. La charte doit devenir l´outil d´application du guide de bonnes pratiques d´hygiène que les filières d´élevage sont en train d´élaborer, et prend donc en compte les dangers relatifs à l´hygiène et la sécurité sanitaire. « La nouvelle version comporte une cinquantaine de points contre 30 à 35 dans la version précédente. Et 80 % des points de la charte répondent au paquet hygiène », souligne Caroline Godefroy de la CNE(1). L´isolation des animaux malades devient par exemple un point à part entière.
Autre exemple : l´éleveur s´engage à faire tout son possible pour informer ses clients si un de ses produits lui paraît suspect. La charte a aussi plus d´exigences au niveau du carnet sanitaire. Elle exige, et c´est nouveau, la présence d´un local phytosanitaire, ou encore de se servir des filières organisées pour éliminer les déchets vétérinaires. Elle rajoute également de nouvelles exigences en matière de qualité du lait comme conserver les analyses réalisées sur le lait et les fromages, s´assurer la propreté et la santé des trayons avant la traite.
La charte comporte désormais un chapitre en six points pour les veaux. ©S. Leitenberger

Cohérence avec la conditionnalité
Autre évolution de la charte : une rédaction cohérente avec la conditionnalité des aides PAC. C´est vrai en particulier pour l´identification, le bien-être, la santé animale, l´alimentation et la qualité sanitaire où une très grande partie de points sont communs à la charte et aux grilles conditionnalité 2007. « L´objectif de la charte est de préparer aux contrôles conditionnalité ». La nouvelle version s´ouvre par ailleurs aux veaux d´élevage et de boucherie. Enfin, cette version 2007 a pris en compte toutes les remarques du terrain, et se veut plus concrète et plus claire que la précédente.
Les régions entrent maintenant jusqu´à l´automne dans une phase de diffusion et de formation des animateurs puis des 3500 techniciens agréés ; l´objectif est de faire « basculer » les 125 080 éleveurs qui ont signé la charte dans la version 2007 d´ici début 2009. Plus de 75 960 éleveurs laitiers sont adhérents, soit 80 % des éleveurs détenant au moins 20 vaches laitières et 78 % de la totalité des vaches laitières.


(1) Confédération nationale des élevages.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Lait se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Avez-vous investi dans un taxi lait ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui