Réussir lait 29 avril 2014 à 08h00 | Par Franck Mechekour

Un réseau anglais pour concilier pâturage et profit

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Erwan Le Roux, membre du réseau. 
« Les éleveurs anglais se sont regroupés 
pour ne pas laisser les sociétés privées 
prendre le relais des instituts publics. »
Erwan Le Roux, membre du réseau. « Les éleveurs anglais se sont regroupés pour ne pas laisser les sociétés privées prendre le relais des instituts publics. » - © Pasture to Profit

Pasture to Profit, tel est le nom du réseau d’échanges créé par des éleveurs anglais pour compenser la disparition des instituts de recherche publique dédiés à l’agriculture à la fin des années 1980. A l’époque le gouvernement de Margaret Thatcher avait en effet supprimé tous les crédits dans ce domaine. « Des éleveurs intéressés par les systèmes pâturants se sont regroupés pour créer ce réseau animé par un consultant privé le plus souvent venu de Nouvelle-Zélande », explique Valérie Brocard de l’Institut de l’élevage. « Les pionniers étaient très impliqués dans le développement d’un système pâturant et performant.
Ils pensaient que si les éleveurs ne se regroupaient pas, les sociétés privées prendraient le relais des instituts publics mais dans le seul but de générer et de s’accaparer la valeur ajoutée », souligne Erwan Le Roux, producteur de lait bio dans le Finistère (270 000 l de lait produits par 80 vaches sur 70 ha de SAU) et membre de ce réseau. De fil en aiguille le réseau Pasture to Profit s’est agrandi. Il rassemble 800 éleveurs répartis au Royaume-Uni et en république d’Irlande, avec des antennes en Bretagne, Australie et Nouvelle-Zélande. Les groupes locaux se composent d’une vingtaine d’élevages et organisent une réunion par trimestre où la comparaison des coûts de production est un thème systématiquement abordé. La gestion du pâturage, de la reproduction et l’hivernage en plein air des vaches taries sont aussi à l’ordre du jour. Les liens entre les groupes sont assurés via « des voyages d’études ou des échanges sur internet », précise Erwan Le Roux.

Pour en savoir plus www.pasturetoprofit.uk

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Lait se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Avez-vous investi dans un taxi lait ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui