Réussir lait 07 mai 2013 à 18h01 | Par C.Pruilh

Suspension de collecte pour laits hors normes: accord en sursis!

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Les pouvoir publics français ont ré-homologué pour l’année 2013 l’accord interprofessionnel qui permet des dérogations aux suspensions de collecte en cas de lait contenant plus de 400 000 cellules par millilitre de lait.


La réglementation européenne prévoit le déclenchement d’une alerte pour lait « hors norme » si le comptage cellulaire dépasse 400 000 litres sur la moyenne géométrique de trois mois consécutifs. L’éleveur a alors trois mois pour revenir dans la norme, sans quoi sa collecte est suspendue.

L’accord interprofessionnel permet des dérogations en cas de force majeure, qui donne davantage de temps à l’éleveur pour redresser la situation. Une dérogation est également possible si l’éleveur s’engage dans un plan d’actions correctives.


Préparation d’un accord sur les critères de paiement du lait


« C’est un sursis qui vient d’être accordé à la filière laitière. La discussion sur un accord interprofessionnel national ultérieur est liée aussi à un chantier sur un accord interprofessionnel national sur tous les critères de paiement du lait », souligne André Bonnard, de la FNPL. Actuellement, les familles de l’interprofession sont en plein débat pour cette remise à plat complète. Quels critères retient-on dans l’accord interprofessionnel national ? En mettre trop (butyriques, coliformes…) pourrait jouer sur le prix du lait, alors même que certaines entreprises n’auraient pas besoin de telles exigences pour leurs fabrications. Quels critères sont à fixer au niveau des bassins, des entreprises ? « Pour le paiement des taux protéiques et butyriques par exemple, des critères par bassin ou même par entreprise semblent se dessiner. »

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Lait se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Avez-vous demandé l'aide à la réduction des livraisons ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui