Réussir lait 30 mai 2003 à 16h33 | Par Costie Pruilh

Produits phytosanitaires - Pas de collecte d´emballages vides sans rincage et égouttage des bidons

Les astuces d´agriculteurs rendent l´égouttage des bidons vides moins contraignant. Leur stockage se simplifie avec les sacs et supports d´Adivalor.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

La collecte des emballages vides de produits phytosanitaires (EVPP) n´accepte que les bidons vides, rincés et égouttés. En effet, d´une part le rinçage fait partie des « bonnes pratiques agricoles », d´autre part les EVPP correctement rincés ne sont pas soumis à la règlementation portant sur le transport des matières dangereuses. Les risques encourus lors de la collecte sont minimisés et peut-être la gestion des EVPP pourrait-elle être assouplie à l´avenir (pour un traitement des déchets à moindre coût).
Les chambres d´agriculture rappellent les étapes d´un bon rinçage.
- Au champ, rincer le bidon en versant les eaux de rinçage dans le pulvérisateur.
- Sur l´exploitation (sur l´aire de remplissage du pulvérisateur), rincer le bidon à l´aide d´un rince-bidon intégré au pulvérisateur, solution la plus efficace et facile d´utilisation. Si l´agriculteur opte pour le rinçage manuel, il doit le renouveler trois fois, avec environ 30 % d´eau dans le bidon (de gros volumes d´eau ne sont pas nécessaires), et procéder à cinq retournements par rinçage. Il n´est pas nécessaire de secouer énergiquement le bidon.
©C. Pruilh

Egoutter et stocker de façon efficace
Afin que la gestion des déchets devienne un réflexe - condition de la pérennité de la filière de collecte et traitement des déchets - quelques astuces pour en limiter le côté contraignant ont été mises au point.
- Pour égoutter les bidons, des agriculteurs bricolent des dispositifs simples mais efficaces, comme celui testé sur des exploitations en Vendée : des barres de métal plantés dans un bac rempli de sable servent de support d´égouttage aux bidons.
- Pour faciliter la collecte, Adivalor diffuse des sacs de 1 m3. Selon les départements, soit les agriculteurs se les procurent auprès des distributeurs, soit ils emmènent leurs bidons en vrac au point de collecte et c´est le distributeur qui les emballe dans les sacs.
En outre, deux types de supports facilitant le remplissage des sacs seront prochainement commercialisés par Adivalor, via les distributeurs. Un des supports se fixe au mur, le deuxième est monté sur potence.
©Chambre d´agriculture du Maine et Loire

©Adivalor


Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Lait se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Fermez-vous votre silo avec un robot de traite ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui