Réussir lait 30 novembre 2015 à 08h00 | Par Franck Mechekour

Prim'Holstein : le progrès génétique en lait va ralentir

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Malgré leur opposition génétique, la sélection a permis d'améliorer à la fois le lait et le TP (0,8 g/kg) ces vingt dernières années.
Malgré leur opposition génétique, la sélection a permis d'améliorer à la fois le lait et le TP (0,8 g/kg) ces vingt dernières années. - © F. Mechekour

En 2014, les Prim'Holstein contrôlées ont produit en moyenne plus de 9300 kg de lait par lactation, soit 2400 kg de plus que leurs consœurs d'il y a vingt ans. « Mais », souligne le département de génétique de l'Institut de l'élevage(1), « les lactations sont aussi plus longues d'environ deux mois et atteignent presque une année (353 j) ». Cette durée supplémentaire pèserait pour 500 à 1000 kg de lait dans l'écart de productivité, le reste étant attribuable au progrès génétique. On se trouvait donc sur une base de progrès génétique annuel d'environ 100 kg. Mais, compte tenu des caractéristiques des taureaux utilisés ces dernières années, « le progrès laitier va ralentir et passer à 50 puis 30 kg par an, et peut être à l'aube des années 2020 s'annuler », selon l'Institut de l'élevage.

Le niveau génétique TB devrait remonter

Les généticiens ajoutent cependant un bémol à leurs prévisions. « Si le réveil constaté dans l'utilisation des taureaux d'IA en 2014 perdure, avec un bilan lait en léger progrès, cette prévision pourrait être contredite. » Malgré leur opposition génétique, la sélection a permis d'améliorer à la fois le lait et le taux protéique, le TP (+ 0,8 g/kg) ces vingt dernières années. L'impact négatif de la sélection sur le taux butyreux, le TB,  a commencé à être significatif en 1998. Il a reculé de 3 g/kg entre 1994 et 2014. Pour les années à venir, l'Institut de l'élevage table sur un maintien voire une légère hausse du TP après 2017. Et le niveau génétique TB devrait reprendre des couleurs « dans les toutes prochaines années ».

(1) Le cheptel laitier français, édition 2015.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Lait se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Avez-vous demandé l'aide à la réduction des livraisons ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui