Réussir lait 15 octobre 2012 à 10h21 | Par C.Pruilh

Prévenir la maladie du poumon du fermier

Foins. Il est possible de réduire son exposition aux poussières et moisissures de foin, causes de cette maladie respiratoire.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Favoriser le séchage au champ © G. Coisel Récolter le plus sec possible © G. Coisel Stocker et manipuler en bâtiment aéré © Celloplast Distribuer en étant protégé © Arvalis - Archives

La maladie du poumon du fermier est due à une allergie retardée causée par l’inhalation répétée de poussières végétales et de microorganismes qui se développent dans ces substrats végétaux. Les facteurs de risque sont l’altitude, la pluviométrie durant la fenaison, la densité en campagnols (risque dû aux monticules de terre). Les symptômes sont la toux, l’essoufflement à l’effort, la fièvre, les courbatures, la fatigue, la gène respiratoire. Le meilleur traitement est l’arrêt de l’exposition.


Favoriser le séchage au champ :

On ne fauche pas trop court, on utilise une faucheuse conditionneuse réglée, on conditionne des andains larges, on règle l’angle de piquage des faneuses. Avec un angle de 16 à 18°, on gagne 33 % de temps de séchage par rapport à un angle de 12 à 13°.

 

Récolter le plus sec possible


Équipé d’une sonde d’humidité, on adapte le conditionnement de l’herbe fauchée à son taux d’humidité. Pour des taux d’humidité du foin supérieurs à 15 %, l’utilisation de conservateurs (15 à 20 % d’humidité) ou l’enrubannage (20 à 50 %) sont préconisés.

 

Stocker et manipuler en bâtiment aéré


Pour limiter le développement des moisissures, on stocke le fourrage dans un bâtiment aéré et ventilé, et on évite d’entreposer du foin sec avec du foin humide. Les bâtiments d’élevage doivent aussi être bien aérés et ventilés.


Distribuer en étant protégé


Pour la distribution manuelle, on porte un masque respiratoire. Un masque à ventilation libre en papier ou cartonné jetable de type P2, ou un demimasque souple et étanche avec filtre, ou un masque à ventilation assistée. Les masques et les filtres sont changés régulièrement, stockés au sec, dans une boîte hermétique.

Pour la distribution mécanisée, on utilise un tracteur avec cabine fermée. Les filtres anti-poussières sont nettoyés et changés régulièrement. Le choix des tissus des vêtements de travail et leur entretien est aussi important.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Lait se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Machinisme agricole

Question du mois

Misez-vous davantage sur le pâturage ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui