Réussir lait 17 avril 2007 à 13h57 | Par Annick Conté

Politique laitière au Canada - Une gestion collective de l´offre

Abonnez-vous Réagir Imprimer

La collecte canadienne est gérée par les producteurs qui revendent le lait aux transformateurs avec un système de cinq classes de prix très différents, suivant sa destination (produits frais, beurre.). « Les producteurs sont tous payés au même prix grâce à un système de péréquation, qu´ils soient à 2 ou à 600 km de l´usine. L´offre est gérée en fonction de la demande du marché. Et les producteurs disposent d´un quota en kg de matière grasse par jour, avec une flexibilité sur 40 jours », a expliqué Marcel Groleau, président de la Fédération des producteurs de lait du Québec lors du congrès de la FNPL.
Des positions convergentes avec l´union européenne
Le prix du lait est plus élevé qu´en France, la courbe du prix à la production suit celle du prix à la consommation et les éleveurs ne reçoivent aucune aide publique. « Producteurs, transformateurs, consommateurs et gouvernement profitent tous de ce système de gestion collective de l´offre », a-t-il affirmé.
« Et l´Union européenne et le Canada ont des intérêts convergents à l´OMC. Nous avons créé au Canada une coalition qui défend le principe de la gestion collective de l´offre et le droit à la souveraineté alimentaire. »

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Lait se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Avez-vous investi dans un taxi lait ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui