Réussir lait 29 août 2012 à 16h02 | Par A. Conté

Les prix des produits laitiers devraient monter

Abonnez-vous Réagir Imprimer

« La collecte baisse de façon nette aux USA, affirme Gérard Calbrix, d’Atla. La sécheresse américaine fait flamber le prix du maïs et du soja et conduit les éleveurs américains, confrontés eux-mêmes à la sécheresse, à freiner les achats de concentrés. Certains éleveurs vont jusqu’à conduire leur troupeau à l’abattoir ».


La collecte ralentit également en Europe. En Irlande, l’innondation des herbages a empêché les éleveurs de sortir leurs vaches. En Italie, c’est la canicule qui a fait reculer la production. Celle-ci diminue également aux Pays-Bas, en France et stagne en Allemagne. « Alors qu’on était au niveau mondial en situation de surproduction, on s’oriente vers une sous-production. Les prix pourraient donc monter dans les mois qui viennent. »


Mi-août, le lait spot était revenu à 300 euros, et devrait, selon Gérard Calbrix, continuer sur sa lancée. « Les problèmes français de lait ‘flottant’ sont étroitement liés au prix du lait, souligne Gérard Calbrix. La situation devrait donc, temporairement, s’améliorer ». Mais cela ne règlera pas le problème sur le fond.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Lait se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Votre OP ou votre laiterie vous incite à produire moins. Le faites-vous ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui