Réussir lait 10 janvier 2013 à 09h49 | Par Franck Mechekour

Le croisement laitier se développe, surtout dans l’Ouest

En 2012, près de 364000 (5 %) femelles laitières présentes dans les élevages sont issues du croisement entre deux races laitières.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
UN QUART DES VEAUX CROISÉS DE PREMIÈRE GÉNÉRATION
sont issus du croisement entre une Holstein et
un taureau montbéliard.
UN QUART DES VEAUX CROISÉS DE PREMIÈRE GÉNÉRATION sont issus du croisement entre une Holstein et un taureau montbéliard. - © P. Le Mézec

Dans les élevages au contrôle laitier, « les naissances de veaux croisés ont triplé depuis le début des années 2000 », souligne Pascale Le Mézec, du département génétique de l’Institut de l’élevage. Elles se stabilisent cependant depuis 2009, à 50 000 naissances de première génération par an. Dans cette catégorie, « le croisement le plus fréquent résulte d’une insémination d’une femelle prim’holstein avec un taureau montbéliard (25 %) », précise Pascale Le Mézec.


En deuxième et troisième génération, les taureaux utilisés sur des femelles croisées sont majoritairement (44 %) de race Prim’Holstein.


« Le croisement laitier est utilisé plutôt en insémination de retour et sur des multipares plutôt que sur des génisses. »
Il vise le plus souvent « à résoudre des problèmes de reproduction par l’utilisation de taureau d’une race plus fertile ».


Inséminations de retour sur des multipares


En général, le croisement laitier est pratiqué à petite dose dans les troupeaux. Reste qu’une tendance de fond se dessine, surtout dans l’Ouest de la France. La Normandie et le Nord-Picardie « sont les régions où le croisement laitier est actuellement le plus répandu (près de 7 %) ». Mais c’est en Bretagne et en Pays de la Loire « que cette pratique s’étend le plus avec le doublement des effectifs en cinq ans ».


Une étude en cours permettra de faire le point sur l’intérêt économique de cette stratégie en lien avec les systèmes d’élevage d’ici 2015, avec une première étape visant à évaluer l’écart de performance et l’effet d’hétérosis.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Lait se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Avez-vous demandé l'aide à la réduction des livraisons ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui