Réussir lait 04 novembre 2016 à 08h00 | Par C.Pruilh

Le colostrum, une assurance pour la vie

La clé de la santé des veaux, c’est la bonne gestion du colostrum. Son effet va bien au-delà des premières semaines de vie, il se poursuit durant toute la carrière de l’animal.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Garantir un bon départ
Garantir un bon départ - © J.M. Nicol

Le veau naît complètement dépourvu d’anticorps. Et il ne commence à en fabriquer qu’au bout de quelques semaines. Il ne peut compter au début de sa vie que sur les anticorps maternels du colostrum pour se défendre contre les agressions des pathogènes ! C’est pourquoi l’ingestion de colostrum est essentielle pour lui, plus encore que pour d’autres espèces.

Pour une bonne immunité, un veau a besoin au minimum de 10 à 12 grammes d’immunoglobulines G (IgG) par litre de sang. Il doit pour cela ingérer en grande quantité un colostrum de qualité, et très rapidement. Avant la fermeture de la barrière intestinale par laquelle se fait leur absorption.

Beaucoup pensent bien faire et ne se rendent pas compte qu’un ou deux litres de colostrum, souvent de qualité moyenne, donnés juste après la naissance sont largement insuffisants, nous disent les vétérinaires.

Les pratiques de stockage sont parfois aussi inadéquates. Bien des problèmes de mortalité des veaux peuvent être résolus par une meilleure gestion du colostrum.

L’école vétérinaire de Toulouse estime que la mortalité avant sevrage d’un veau insuffisamment protégé par le colostrum est plus de deux fois supérieure à celle d’un veau correctement protégé. Elle a chiffré le coût moyen d’un défaut de transfert d’immunité passive à 60 euros par veau. Alors, si vous rencontrez des problèmes de diarrhées ou de maladies respiratoires sur les veaux, commencez par assurer une prise efficace de colostrum !

Les bonnes pratiques débutent dès le tarissement avec une alimentation spécifique pour avoir des vaches qui arrivent en forme au vêlage, et une bonne vitalité des veaux. Mesurer la qualité des colostrums et congeler les meilleurs, font partie des recommandations.

Mais mieux vaut assurer le coup en drenchant le veau à la naissance et en apportant un volume de 4 à 6 litres durant les 12 premières heures de vie.

L’enjeu est d’autant plus important que les effets du colostrum vont bien au-delà des premières semaines de vie. Le colostrum est aussi porteur d’informations qui concernent les performances à venir. Il impacte l’efficacité alimentaire en pré et postsevrage.

Et plus fort encore, un lien a été établi entre la production laitière et la quantité de colostrum ingérée au premier jour du veau. Les vaches qui ont ingéré 4 litres de colostrum au premier jour de vie produisent 10 % de lait en plus en première lactation et 15 % de lait en plus en seconde lactation, comparées à celles qui n’en ont reçu que 2 litres !

SOMMAIRE DU DOSSIER

P 28 : Du colostrum, beaucoup et très vite

P 29 : Pas d'excès de température à la décongélation

P 30 : Zoom sur les outils d’évaluation - Qualité du colostrum

P 31 - C'est quoi un bon colostrum ?

P 32 : La santé du veau se prépare au tarissement - Préparation au vêlage

P 36 : Drencher un veau, un geste de routine - Technique mais simple

P 38 : « Le drenchage permet de rentabiliser les vaccins » - À L’EARL Le Febvrier dans le Morbihan

P 40 : Optimiser le transfert immunitaire avec Opti’Vo - Démarche d’audit

P 42 : S’attaquer à la mortalité des veaux par le bon bout - Au Gaec de l’Absinthe dans le Doubs

P 44 : Mon veau est-il bien protégé par les anticorps colostraux ? - Application Colostro Notes

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Abderrahman (83) | 14 novembre 2016 à 23:55:34

merci vivement . ça nous fait mieux comprendre

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Lait se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Avez-vous effectué un traitement préventif contre les mouches ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui