Réussir lait 04 novembre 2016 à 08h00 | Par C.Pruilh

Un quart des producteurs français ont demandé l'aide

Environ 14 800 producteurs français pourront bénéficier du dispositif d'aide européenne à la réduction des livraisons laitières.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © J. Chabanne

Dès la première vague de dépôt des dossiers, qui expirait le 21 septembre, la quasi totalité des crédits européens étaient engagés. Cette première période concerne une baisse des livraisons du dernier trimestre 2016 par rapport au dernier trimestre 2015. La France compte 12 957 producteurs éligibles demandeurs, pour environ 181 000 tonnes de baisse de livraison.

L'enveloppe européenne de 150 millions d'euros permettra de financer les volumes réduits à hauteur de 140 euros/t de lait non livré, par rapport à la production des mêmes mois de l'année précédente. La France apporte un complément de 100 euros/t pour les premiers 5 % de réduction.

Pour la deuxième période du dispositif européen, il restait peu de crédits à engager. Le nombre de demandes étant supérieur aux crédits disponibles, les volumes demandés ont été soumis à un coefficient, et seuls 12% des volumes souscrits seront aidés par la Commission européenne.

La France apportera une garantie de bénéficier d'un montant de 240 euros/t pour les premiers 5% de réduction.

Au total, 14 780 producteurs français ont demandé à bénéficier du dispositif pour une réduction totale d'environ 190 000 tonnes entre octobre 2016 et janvier 2017 : environ 181 000 tonnes sur la première période, et environ 9 000 tonnes sur la deuxième période, dont environ 3 000 tonnes seront financées par l'enveloppe européenne, et le reste par la garantie nationale.

La France se situe dans la moyenne européenne avec un potentiel de réduction de 2,2% de ses livraisons sur la période concernée, mais avec des dossiers plus nombreux : 24% des producteurs français ont demandé l'aide, contre 10% au niveau européen. En France, la moyenne de réduction par exploitation est plus contenue : 13,5 t au lieu de 18 t au niveau européen. 68% des dossiers correspondent à une réduction de moins de 15%.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Lait se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Avez-vous investi dans un taxi lait ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui