Réussir lait 30 juin 2017 à 08h00 | Par Franck Mechekour

La fertilité des vaches s’améliore

Abonnez-vous Réagir Imprimer
L'institut de l'élevage a réalisé un bilan de la fertilité des femelles Montbéliardes, Normandes et Prim’Holstein entre 1999 et 2015.
L'institut de l'élevage a réalisé un bilan de la fertilité des femelles Montbéliardes, Normandes et Prim’Holstein entre 1999 et 2015. - © Jérôme Chabanne

La fertilité des vaches et des génisses laitières apparaît quasi stabilisée, voire en légère amélioration sur les toutes dernières années, malgré le développement des inséminations en semence sexée qui concerne près de 40 % des génisses laitières inséminées en 2015 », indique Pascale Le Mézec de l’Institut de l’élevage. Ce constat plutôt encourageant résulte d’un bilan sur la fertilité des femelles Montbéliardes, Normandes et Prim’Holstein entre 1999 et 2015 (1). Les progrès génétiques réalisés dans les trois races contribuent au phénomène. « La marge de progrès reste importante en Prim’Holstein ou le taux de réussite en première IA est proche de 40 %, mais le temps de la baisse des résultats de fertilité (de 2000 à 2004) suivi d’une stagnation à un niveau bas et préoccupant semble révolu. En race Normande, l’amélioration se fait attendre. »

(1) Fertilité des vaches laitières : c’est mieux, Technipel - 10 €.


Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Lait se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Etes-vous prêt à distribuer un seul repas par jour aux veaux dès la 3e semaine ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui