Agri79 Informations 05 octobre 2017 à 08h00 | Par Agri79 Informations

Il y a des freins psychologiques qu’il est difficile de desserrer

François Joulain, exploitant à Saint-Romans-lès-Melle, se prépare pour les semis de blé. Vers le 16 octobre, il devrait sortir son semoir. À moins que les conditions météo ne l’amène à patienter encore un peu.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
François Joulain devrait commencer les semis d’ici une dizaine de jours. Un choix qui lui convient pour le moment mais l’exploitant garde un œil sur l’évolution des conditions 
climatiques qui pourraient, à moyen terme, faire évoluer sa conduite culturale.
François Joulain devrait commencer les semis d’ici une dizaine de jours. Un choix qui lui convient pour le moment mais l’exploitant garde un œil sur l’évolution des conditions climatiques qui pourraient, à moyen terme, faire évoluer sa conduite culturale. - © N.C.

La mi-octobre approche. Les sols ont été brassés, les semoirs sont prêts. Dans les campagnes, une certaine impatience se fait sentir. Les semis de blé symbolisent le renouveau. Une nouvelle année culturale s’ouvre. Et comme chaque année, l’enjeu est important pour les agriculteurs. François Joulain, céréalier expérimenté, installé à Saint-Romans-lès-Melle, se projette déjà au 16 octobre. « Il se peut que je commence mes semis ce lundi-là », témoignait-il le 2 octobre. Une date raisonnable,   [...]

 

» Lire la suite sur le site Agri79 Informations

Question du mois

Etes-vous prêt à distribuer un seul repas par jour aux veaux dès la 3e semaine ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui