Réussir lait 15 mars 2007 à 17h36 | Par Costie Pruilh

Gestion de l´exploitation - Les éleveurs ont du mal à faire confiance aux salariés

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Pour les éleveurs, le premier frein est « la réticence à déléguer et la difficulté à faire confiance », indiquent les résultats d´enquêtes conduites par l´Institut de l´élevage. Vient ensuite la difficulté à trouver et fidéliser un « bon » salarié. Un adjectif qui sous entend quelqu´un ayant des compétences techniques, qui soit autonome, motivé, disponible. « Le stress de penser à tout, d´organiser son départ » est également évoqué. Le coût ne semble pas constituer un frein majeur.
Manque d´attractivité pour les salariés
Côté salariés, le manque d´attractivité du métier de salarié agricole ne les pousse pas à envisager le salariat dans la durée. « La majorité des salariés rencontrés s´estiment en transit vers l´installation. »
Le manque de considération, le cantonnement dans des tâches pénibles et subalternes, le peu d´autonomie accordée, des relations difficiles avec l´employeur, une rémunération faible et peu évolutive. sont des aspects négatifs cités par les salariés. Les postes fixes en exploitation sont les plus susceptibles d´attirer les salariés. A contrario, les postes en groupement d´employeurs attirent peu. Et le remplacement est envisagé comme une situation d´attente. « Les jeunes en attente d´installation, majoritaires dans ces services, considèrent que c´est un très bon moyen d´acquérir de l´expérience et de se constituer un réseau de connaissances. »

L´Institut de l´élevage considère que ces freins pourront être levés grâce à des conditions d´emploi améliorées et garanties dans un cadre collectif. Et par des actions de communication et de conseil pour les éleveurs. Par exemple, l´Institut a élaboré un diagnostic de « remplaçabilité », qui porte sur la possibilité pour l´éleveur d´organiser un remplacement dans de bonnes conditions.
Issu de la présentation de Brigitte Frappat, Institut de l´élevage, aux 3R.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Lait se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Avez-vous investi dans un taxi lait ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui