Réussir lait 08 novembre 2017 à 08h00 | Par Sophie Bourgeois

FCO : un premier cas de sérotype 4 en France continentale

Un cas de FCO de sérotype 4 a été confirmé le 6 novembre sur un veau né en Haute-Savoie et introduit dans un élevage de l'Allier. Ce sérotype est fortement pathogène.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © ministère de l'Agriculture

Un communiqué de la préfecture de l'Allier daté du 7 novembre annonce le premier cas de FCO de sérotype 4 survenant en France continentale.

Ce cas a été détecté sur un veau de race Abondance né en Haute-Savoie et détenu dans un atelier d'engraissement de l'Allier.

Afin de limiter la diffusion de la maladie, plusieurs mesures ont d'ores et déjà été prises par les autorités : euthanasie de l'animal, mise en quarantaine du cheptel de Haute-Savoie et de celui de l'Allier qui feront l'objet d'analyses complémentaires. Conformément à la réglementation européenne, des zones de restriction, protection et surveillance sont mises en place autour de l'élevage de Haute-Savoie. Elles débordent sur la Suisse et l'Italie.

Selon la SNGTV, "une vaccination d'urgence prise en charge par l'Etat va être déployée autour du foyer afin de circonscrire la maladie, avec l'objectif de l'éradiquer".

Du sérotype 4 en Corse depuis décembre 2016

Le Ministère réalise actuellement une analyse de la situation : le CNOPSAV (conseil national d'orientation de la politique sanitaire animale et végétale) a été convoqué jeudi 9 novembre pour décider des mesures de maîtrise sanitaire.

Depuis plusieurs années, le sérotype 4 avance depuis les balkans et il a été détecté en septembre 2016 dans le nord de l'Italie, en Vénétie et vers Bologne. En Corse, la présence du sérotype 4 est confirmée depuis décembre 2016 et on compte 193 foyers de ce sérotype.

Le sérotype 4 est fortement pathogène. Il provoque des symptômes comme des avortements, des problèmes de muqueuses.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Lait se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Etes-vous prêt à distribuer un seul repas par jour aux veaux dès la 3e semaine ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui