Réussir lait 03 novembre 2003 à 11h40 | Par Costie Pruilh

En stabulation, une marche auto-nettoyante pour un paillage rapide

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Avec les vaches au cornadis sur un quai autonettoyant de 1,80 m de large, l´éleveur paille rapidement et ne racle que du fumier.
La marche fait 1,80 m de large, 12 cm de haut et est en pente (1,5-2 %). Cette pente permet aux vaches, par leur simple passage, de la nettoyer. Les bouses retombent sur l´aire d´exercice. L´éleveur n´a donc pas besoin de racler la marche.
« Le matin, après la traite, les vaches vont au cornadis pour manger. Nous pouvons alors racler (au rabot) le fumier de l´aire d´exercice derrière la marche, puis pailler tranquillement. Je n´ai pas besoin de manipuler les animaux pour les faire sortir du bâtiment. Les animaux ne sont pas perturbés pendant les opérations. Cette organisation est très efficace en terme de temps de travail, et je n´ai qu´un seul type de déjection à gérer », explique François Bourguignon, du Gaec de La Source en Côte-d´Or, lauréat 2003 du Prix de l´éleveur futé, co-organisé par Réussir Lait Elevage et France Contrôle Laitier.
La construction de cette marche n´a pas généré de surcoût, car elle faisait partie de la construction globale du bâtiment.
©F. Bourguignon

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Lait se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Fermez-vous votre silo avec un robot de traite ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui