Réussir lait 27 octobre 2015 à 08h00 | Par Franck Mechekour

En Holstein, une tare génétique cause de surmortalité chez les veaux

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La lignée issue du taureau canadien Maughlin Storm a été très en vogue en Allemagne au début des années 2000.
La lignée issue du taureau canadien Maughlin Storm a été très en vogue en Allemagne au début des années 2000. - © C. Reibel/archives

De fortes diarrhées incurables. Telles sont les conséquences d'une nouvelle anomalie génétique découverte par une équipe de scientifiques allemande (VIT). « Cette anomalie est responsable d'un accroissement de la mortalité des veaux, rapporte Coralie Danchin, de l'Institut de l'élevage. 80% des homozygotes porteurs de l’allèle (gène) délétère meurent avant 5 mois. » Un ancêtre commun à tous les animaux porteurs a été identifié. Il s’agit de Maughlin Storm, un taureau canadien « largement diffusé dans la population holstein au début des années 2000 ».

Près de 9 % des Holstein allemandes sont porteuses

Près de 9 % des Holstein allemandes seraient porteuses saines de l'anomalie (un allèle est "normal" et l'autre est porteur de l'anomalie) et 0,16 % porteuses homozygotes. « Le coût pour les éleveurs serait de l'ordre de 1,3 million d'euros par an. » La responsable de l'Observatoire national des anomalies bovines(1) indique que « pour le moment nous n'avons pas de remontées en France mais cela ne signifie pas qu'il n'y en a pas chez nous ou dans d'autres pays. En revanche, il est probable que le nombre de troupeaux atteint sera moindre en France où cette lignée a été moins en vogue qu'en Allemagne ».

 

(1) www.onab.fr


Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Lait se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Utilisez-vous du propylène glycol ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui