Réussir lait 31 mai 2004 à 14h43 | Par Emeline Bignon

Elevage bovin - De la poudre de chanvre pour remplacer la paille des litières

Si vous craignez de manquer de paille avant la prochaine récolte, la poudre de chanvre peut vous permettre d´économiser des stocks.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

« Avec la sécheresse, on était à la recherche de tous les moyens pour économiser de la paille », raconte Jean-Nicolas Thiébaut, éleveur laitier à Anglemont dans les Vosges. Depuis le mois d´août 2003, l´éleveur utilise la poudre de chanvre en guise de litière pour ses animaux. « D´habitude, j´achète quatre-vingt-dix tonnes de paille par an, en plus de celle produite sur l´exploitation. Cette année, face à la pénurie de paille sur le marché, j´ai préféré me procurer de la poudre de chanvre. Le coût d´achat est plus élevé (60 euros la tonne), mais le pouvoir absorbant est bien meilleur ! »
©E. Bignon


« L´absorption de la poudre de chanvre s´élève à 380 %, alors que la paille de blé approche les 110 % », indique Thierry Villemin, de la société Vertval-Agri qui commercialise le produit.
Les cent-vingt laitières du troupeau semblent apprécier la nouvelle litière des logettes. « Avec la paille, l´arrière des logettes était toujours un peu humidifié du fait des pertes de lait. » Désormais, Jean-Nicolas distribue manuellement la poudre sur la moitié arrière des logettes. « Deux passages par semaine suffisent pour maintenir le couchage sec et les vaches propres, se félicite l´éleveur, convaincu par l´efficacité du produit. Le seul inconvénient, c´est la poussière qui se dégage lorsque j´épands la poudre. » « Dans les systèmes sur litières accumulées, les éleveurs déposent la poudre délicatement au ras du sol à l´aide du godet, indique Thierry Villemin. Ils alternent un apport de poudre pour deux apports de paille. »

Sur son élevage, Jean-Nicolas a également adopté la poudre de chanvre pour le box des veaux élevés au Dal. « Quand je paillais le box, la litière était souillée au bout de deux jours et je n´avais plus qu´à recommencer. Maintenant, lorsque la litière noircit, je remets une couche de poudre et je ne cure plus la case que tous les dix jours. » Côté sanitaire, le bilan apparaît positif. L´éleveur en veut pour preuve la disparition des odeurs d´ammoniaque dans le bâtiment. Autre avantage apprécié par l´exploitant : la réduction du volume de fumier à épandre. « Le fumier obtenu est plus compact, régulier et s´épand facilement sur les prairies. » Malgré le coût du produit, Jean-Nicolas compte bien renouveler l´achat de poudre de chanvre dès l´année prochaine.


Contact : Vertval-Agri - 06 08 72 80 17.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Lait se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Machinisme agricole

Question du mois

Misez-vous davantage sur le pâturage ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui