Réussir lait 03 mai 2004 à 11h51 | Par Costie Pruilh

Effluents d´élevage - En Bretagne, la méthanisation demande de l´aide

Abonnez-vous Réagir Imprimer

« Si la production de biogaz par méthanisation des déchets organiques de ferme ne se pratique pas en France (seules deux installations existent), ce n´est pas en raison de problèmes techniques, mais politiques », a résumé Claude Servais, du Club biogaz, à la journée organisée par Aile, une association d´initiatives locales pour l´énergie et l´environnement, créée par l´Ademe de Bretagne et les Cuma du Grand Ouest. En France, le prix de rachat de l´électricité produite grâce à la méthanisation n´est que de 4,5 centimes d´euros par kWh, et le manque de volonté politique freine le développement de ce procédé à la ferme. En Allemagne, le nombre d´installations à la ferme augmente, et en 2002 on en comptait près de 2000, grâce à un tarif de 10 c d´?/kWh ! L´Autriche en compte 110 (tarif de 16,5 c d´?/kWh), l´Italie 120 (13 c d´?/kWh).

Le procédé permet de produire chaleur et électricité à partir des effluents d´élevage, mélangés ou non à des déchets organiques (tontes de pelouse, résidus de cultures.). Le mélange en sort désodorisé et prétraité. Enfin, la méthanisation permet de diminuer les émissions de gaz à effet de serre, qui se dégagent des stockages et lors de l´épandage des déjections.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Lait se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Utilisez-vous du propylène glycol ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui