Réussir lait 12 mai 2017 à 08h00 | Par Annick Conté

Du conseil « haut de gamme » avec un objectif de résultat

Le Groupe Seenergi en Normandie et Pays de la Loire propose une démarche de conseil sur mesure.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Seenergi

Proposer à tous les adhérents qui le souhaitent un conseil sur mesure, haut de gamme, avec une garantie de qualité de service identique partout. Tel est le cahier des charges que s’est fixé le groupe Seenergi (1) composé de quatre entreprises de conseils en élevage de Normandie (Littoral Normand) et des Pays de la Loire (Clasel, Élevage conseils Loire Anjou et Atlantic conseils Élevage) avec une offre baptisée Seenergi Consulting.

« Rendre les éleveurs autonomes dans leurs décisions »

L’offre repose sur les meilleurs experts des quatre entreprises (18 consultants, 15 nutritionnistes, 9 vétérinaires tous expérimentés) qui pourront, si besoin, intervenir hors de leur zone géographique. Trois prestations sont proposées : projets et stratégie, nutrition, santé et prévention. La méthode d’intervention a été balisée et harmonisée pour chacune d’elles. Leur point commun : négocier et faire valider par l’éleveur les hypothèses (pour les simulations de projets) ou les conseils (pour les plans d’actions nutrition ou santé), évaluer la plus-value attendue et l’impact sur le travail. Un suivi à distance pendant six mois par téléphone et mail est prévu après les audits nutrition et santé (avec la définition de lots d’animaux sentinelles et d’indicateurs prioritaires). « Avec Seenergi consulting, nous passons d’un engagement de moyens à une obligation de résultats, résument Philippe Royer directeur et Thierry Hulmer, président de Seenergi. Notre objectif est de permettre aux éleveurs de trouver les compétences dont ils ont besoin pour mettre en œuvre leurs projets. »

Ce service haut de gamme est facturé à l’heure 95 €HT (sur devis) avec un minimum d’une demi-journée (385 €HT). « C’est le coût de l’indépendance du conseil. »

 

(1) Créé en 2015 pour mutualiser les compétences - 13 000 élevages, 800 000 VL, 100 000 VA et 80 000 chèvres.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Lait se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Etes-vous prêt à distribuer un seul repas par jour aux veaux dès la 3e semaine ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui