Réussir lait 06 avril 2017 à 08h00 | Par Christophe Reibel

DMK : un préavis pour 25 % de la collecte !

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le prix du lait de DMK, qui peine depuis deux ans à atteindre la moyenne allemande, explique la vague de départs annoncés.
Le prix du lait de DMK, qui peine depuis deux ans à atteindre la moyenne allemande, explique la vague de départs annoncés. - © www.dmk.de

Première entreprise laitière d’Allemagne, la coopérative DMK est sous pression. Elle enregistre un préavis massif de membres qui désirent la quitter. Les volumes en jeu sont considérables : 500 millions de litres à fin 2017 et 1,2 milliard à fin 2018, soit en cumulé 25 % de sa collecte (6,7 Mdl). Son prix du lait qui peine depuis deux ans à atteindre la moyenne allemande (il est descendu à 200 €/1000 l cet été) explique la vague de départs annoncés. Avec une forte proportion de produits standard, des marques insuffisamment implantées, DMK valorise en moyenne chaque litre aux environs de 70 c seulement. Les dirigeants de la coopérative ont déjà affirmé que leur priorité absolue était de regagner de la valeur ajoutée sur les marchés afin de mieux payer leurs livreurs. Ils ont en outre engagé une réorganisation de la coopérative qui se traduit par la fermeture d’un site, la vente d’un autre, le départ de 250 salariés des services administratifs sur un total de 7 500. Ils le rediront dans les assemblées de producteurs de ce printemps afin de juguler cette crise de confiance et dissuader ces apporteurs de faire sécession. Si cette envie persistait au sein de ses troupes, DMK est cependant loin d’être condamnée au pire, car il n’existe guère d’industriel(s) dans le Nord-Ouest du pays qui dispose (nt) aujourd’hui d’assez d’outils et de débouchés pour accueillir tous ces apporteurs déçus…

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Lait se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Etes-vous prêt à distribuer un seul repas par jour aux veaux dès la 3e semaine ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui