Réussir lait 09 novembre 2017 à 08h00 | Par Costie Pruilh

Cœur de Normandy, une marque d'agriculteurs

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La marque est prévue pour se décliner sur d'autres produits, laitiers, viande, légumes...
La marque est prévue pour se décliner sur d'autres produits, laitiers, viande, légumes... - © Sandrine Bossière

La FDSEA de la Manche est à l'origine de ce projet et de la SAS qui détient la marque; elle gère la commercialisation des produits qui l'arborent. L'aventure commence avec une brique de lait de consommation demi-écrémé, vendue dans des Carrefour et Intermarché de Normandie. "Nous avons voulu faire une démarche collective, qui profite à un grand nombre de producteurs et pas qu'à quelques-uns", indique Ludovic Blin, vice-président de la FDSEA de la Manche. Si les ventes se développent, le nombre de distributeurs augmentera. "Nous voulons aussi lancer d'autres produits, laitiers et autres (viande, légumes...)."

Un retour de 0,40 €/l pour le producteur

La SAS achète le lait matière première à la coopérative Maîtres laitiers du Cotentin (MLC), "une des laiteries qui paye le mieux le lait en Normandie". La SAS lui paye également la prestation de transformation et conditionnement. Le reste est pris en charge par la SAS : achat du packaging, relations commerciales, logistique. "Si ça fonctionne, l'objectif ultime sera de créer une OP commerciale pour alimenter les produits Cœur de Normandy."

"Pour le consommateur, l'achat de ces briques se veut être un acte solidaire des éleveurs. Sur un litre vendu 0,89 €/l en magasin, 0,33 € sont pour les producteurs MLC et 0,07 € sont pour indemniser les agriculteurs adhérents de la FDSEA qui font les animations commerciales en magasin."

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Lait se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Etes-vous prêt à distribuer un seul repas par jour aux veaux dès la 3e semaine ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui