Réussir lait 17 avril 2006 à 17h48 | Par François d´Alteroche

AOC Maine Anjou - Campagne de sensibilisation auprès des éleveurs

L´AOC Maine-Anjou a encore un large potentiel et les responsables tentent de sensibiliser les éleveurs de la zone concernée.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

L`année 2005 a confirmé le développement de la viande AOC Maine-Anjou. Cette démarche raciale de terroir s´est traduite par l´abattage de 1 352 animaux (contre 1 158 en 2004) dont 1 197 ont été agréés AOC. Elle a permis d´obtenir une plus-value d´environ 10 % par rapport au marché conventionnel. Mais cette démarche est encore loin d´être à son potentiel maximum côté volumes. Dans la zone de production de l´AOC, seulement un tiers des troupeaux de Rouge des Prés sont entrés dans la démarche. « La collecte de vaches en AOC représente 15 % du potentiel de la race sur son terroir », souligne Albéric Valais, directeur du syndicat de produit AOC Maine-Anjou et directeur de l´Upra Rouge des Prés. Même si les boeufs sont acceptés dans la démarche, les animaux produits sont très majoritairement des vaches de réforme. Le nombre moyen d´animaux par élevage est de 6, mais ce chiffre est très variable et plusieurs exploitations ont ainsi valorisé plus de 15 animaux.

Côté tarifs, « la moyenne de valeur des vaches vendues s´établit à 1683 ?, 38 éleveurs dépassent les 1700 ? de moyenne dont 8 à plus de 1800 ? et un à plus de 2000 ? ».
L´essentiel des animaux ont été abattus par Soviba et côté débouchés, l´enseigne Auchan est le principal client avec 17 des 21 points de vente principalement situés dans l´Ouest de la France. Le dernier Salon de l´agriculture a d´ailleurs été l´occasion d´accueillir des chefs de rayon boucherie de cette enseigne « pour une journée de travail et de convivialité ». Côté production, la volonté est aussi de sensibiliser davantage de personnes autour de l´intérêt de l´AOC. « Après le démarrage de cette démarche et conscients de notre marge de progression, nous lançons dans les départements de l´aire d´appellation, une campagne auprès des partenaires de l´agriculture et du développement local. Nous voulons démontrer que l´AOC Maine-Anjou et l´élevage des vaches et des boeufs Rouge des Prés peuvent aider les éleveurs à se tourner vers une production de qualité et y trouver leur compte. »

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Lait se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Avez-vous investi dans un taxi lait ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui