Réussir lait 02 octobre 2006 à 14h06 | Par Réussir Lait Elevage (E. Bignon)

Alimentation - Attention aux excès d´iode dans la ration

Abonnez-vous Réagir Imprimer

L´apport en iode aux vaches laitières est largement déterminé par la teneur en iode de l´aliment minéral qui leur est distribué. Les fourrages, les concentrés et l´eau de boisson ne couvrent en effet que 15 à 25 % des besoins des laitières.
« En satisfaisant les besoins des animaux avec l´apport régulier d´un aliment minéral complémentaire, le taux d´iode dans le lait apparaît raisonnable au regard de la santé du consommateur », a indiqué Philippe Brunschwig de l´Institut de l´élevage lors d´une journée technique organisée par le Contrôle laitier de Loire-Atlantique en juin dernier.
Par contre, un apport d´iode alimentaire en excès, par souci de sécurité, n´est pas une bonne chose. « Non seulement, cette pratique n´améliore pas le statut des animaux, mais elle entraîne une dégradation de la qualité sanitaire du lait pour une certaine catégorie de consommateurs. »
Un excès chez les jeunes enfants peut en effet provoquer des troubles de fonctionnement thyroïdien.

Un apport d´AMV limité et régulier
Dans le lait, la teneur en iode évolue selon les saisons. Elle s´avère plus élevée en hiver qu´en été. « En France, des mesures réalisées en 2000 sur laits de consommation ont indiqué des teneurs de 166 microgrammes par litre l´hiver, contre 107 en été. Ces teneurs se révèlent par ailleurs moins élevées chez les élevages en système biologique. »
Apparemment, l´apport d´iode dans le lait par les produits d´hygiène de traite apparaît limité. Leur utilisation en post-trempage conduirait à un enrichissement moyen du lait de 25 microgrammes par litre. Le levier alimentaire reste à privilégier.
Le spécialiste conseille donc de « limiter les apports d´aliment minéral au strict nécessaire, sans excès, ni à-coups. »

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Lait se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Avez-vous investi dans un taxi lait ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui