Santé animale 10 mai 2012 à 10h50 | Par Jacques Danin

Agir tôt pour ne pas être envahi par les mouches

Il faut intervenir dès la sortie de l’hiver contre la prolifération des mouches, lorsque les conditions deviennent favorables à leur développement. Les solutions seront d’autant plus efficaces avec une hygiène rigoureuse des bâtiments.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
BADIGEON D’ADULTICIDE APPLIQUÉ SUR UN
COUVERCLE PLASTIQUE. Il faut privilégier
les supports propres et non poreux en
renouvelant régulièrement le produit.
BADIGEON D’ADULTICIDE APPLIQUÉ SUR UN COUVERCLE PLASTIQUE. Il faut privilégier les supports propres et non poreux en renouvelant régulièrement le produit. - © O. Giroud

En élevage bovin, une prolifération non maîtrisée des mouches peut rapidement devenir un enfer. Les conséquences sont multiples: baisse de la production de lait liée à l’agitation des animaux, traites mouvementées, transmission de maladies.

Pour éviter de se laisser dépasser, il convient d’agir précocement dès l’apparition des premières mouches. Car une fois démarré, le processus de multiplication est exponentiel et les cycles de reproduction s’accélèrent. À 16 °C, la durée du cycle   [...]

 

» Lire la suite sur le site Santé animale

Question du mois

Utilisez-vous du propylène glycol ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui